dimanche 3 décembre 2006

Diverses sortes de pâtes

Pâte brisée

Sur un plan de travail, vous placer votre farine (200 gr pour une tarte honnête) et vous y écrasez la moitié de son poids en beurre. Un peu de sel (utilisez une fourchette plutôt que les doigt qui ramollissent la matière grasse). Une fois le tout bien malaxé on verse lentement de l’eau froide en remuant à la spatule. Dès qu’on a obtenu une masse solide on termine au bouleau à pâtisserie.
Laissez reposer un peu. Etaler sur la tourtière et piquer le fond (pour l’empêcher de gonfler, utilisez la fourchette).
On pourra ajouter un œuf et un peu de sucre dans l’eau.
La pâte brisée sert a confectionner des tartes aux fruits comme les tartes au fromage, des quiches, les croutes aux légumes divers, etc…

Pâte sablée
C’est une pâte brisée dans laquelle on mettra obligatoirement un jaune d’œuf (sans le blanc) et du sucre semoule .

Proportion :
1 de sucre, 2 de beurre, 3 de farine.
La pâte sablée servira surtout à faire des gâteaux secs mais on pourra également l’utiliser pour des tarte


Pâte levée
C’est une pâte faite de farine, de beurre, de sucre en poudre, d’œuf et de levure ( achetée chez le boulanger—10gr pour 500 gr de farine environ)
On laisse reposer une nuit

On peux délayer la levure dans un peu d’eau tiède.
La pâte levée sert à confectionner notamment des brioches, des savarins, des kugelhopf.

Pâte a choux
Dans une casserole, faire fondre dans l’eau, sel, sucre, un peu d’eau de fleur d’oranger(facultatif) et la moitié en quantité de beurre (500 gr par litre d’eau).

Prendre autant de farine que de beurre et la jeter dans l’eau en ébullition en remuant vivement à la spatule. Dessécher a feu doux .

Retirer du feu. Ajouter a la pâte, 2 par 2, jusqu'à une douzaine d’œufs et plus.
La pâte a choux doit se cuire aussitôt faite. Elle sert a confectionner diverses pâtisseries, les nioki et les beignets soufflés.

Petit truc : ajouter un blanc d’œuf supplémentaire, il fera gonflé les choux, éclairs, etc …. Encore plus.

Source : LA VRAIE CUISINE FRANCAISE DE CHEZ MARABOUT

Bon appetit et bon amusement

A la fin d’un bon repas, la pâtisserie est comme le bouquet d’un beau feu d’artifice.
TALLEYRAND

Les hommes se passionnent pour les femmes qui savent cuisiner de bonnes friandises .
H. DE BALZAC





4 commentaires:

KIM a dit…

Hé bien mon cher, c'est bien partie. Pour un novice, tu t'attaques à quelque chose de gros et je trouve que tu en sais pas mal pour un soi disant NOvice hum hum...Pi c'est ben correct comme ça. Bonne chance avec ton blog. J'y reviendrai souvent en bon québécois (cré moé). Tu vas en rendre plusieurs JALOUX OUUU OUUU.

KIM

tigresse... a dit…

"bouleau" hahahaha tu peux parler de mes "fôte" d'ortho...hihihihi

Ta petite femme a dit…

He ben voila. Toi qui était impatient d'avoir tes premiers couou, les voila.
Et notre gentille Kim est déjà passée par là. C'est sympa non?

Anonyme a dit…

Les hommes se passionnent pour les femmes qui savent cuisiner de bonnes friandises .
H. DE BALZAC
Moi, dans mon cas, je trouve plus passionnant de te suivre dans la cuisine (il y a toujours un plat a terminer) Je t'aime, caro